Forum familial virtuel de l’Atlantique

Chaque année, des familles de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve-et-Labrador et de l’Île-du-Prince-Édouard qui vivent une tragédie du travail se rassemblent pour vivre une fin de semaine de soutien et de guérison au Forum familial de l’Atlantique. Cette année, nous nous rassemblerons virtuellement.

Open laptop sits on table. Screen reads

Lorsqu’on fait face à une blessure grave, à une maladie professionnelle ou aux retombées d’un décès au travail, on peut se sentir très seul. Personne ne comprend ce qu’on traverse. Les amis et la famille pensent qu’on doit tourner la page, continuer à vivre, revenir à la normale. Mais votre vie normale a disparu. Ça, nous le comprenons.

En participant au Forum familial virtuel de l’Atlantique, vous :

  • comprendrez ce que vous avez perdu et comment cela vous a affecté;
  • obtiendrez des stratégies d’adaptation et de guérison;
  • ferez partie d’un nouveau réseau de gens ayant vécu des expériences similaires;
  • aurez l’assurance que vous n’êtes pas seul!

Dans le passé, les forums familiaux de Fil de Vie se déroulaient en personne. En 2021, à cause de la COVID-19, il aura lieu en ligne.

Le week-end s’ouvrira par une Cérémonie commémorative pour nous donner l’occasion d’honorer les vies à jamais changées. Les ateliers porteront sur des sujets comme l’espoir, la guérison et l’adaptation pour les familles touchées par une tragédie au travail.

Chaque participant peut s’inscrire à n’importe quelle combinaison d’ateliers. Il n’y a pas de frais de participation pour les familles de la région Atlantique du Canada touchées par une tragédie en milieu de travail. Les ateliers s’adressent aux personnes de 14 ans et plus. Veuillez noter l’horaire ci-dessous; il y aura deux ateliers offerts pendant chaque tranche horaire le samedi et le dimanche.

Veuillez noter que les ateliers et activités des forums ne sont offerts qu’en anglais pour le moment.

Vendredi 28 mai 2021

De 18 h à 20 h HAA; 18 h 30 à 20 h 30 HAT

Cérémonie commémorative

L’une des caractéristiques les plus émouvantes et marquantes d’un forum familial de Fil de Vie est la cérémonie commémorative. C’est ici que nous honorons ensemble nos proches, les membres familiaux blessés, et ceux et celles souffrant d’une maladie professionnelle. Nous prenons le temps dans nos vies bien remplies pour réfléchir au passé et au présent, pour que les familles s’engagent vers l’avenir.

Vous y verrez une présentation percutante de l’un de nos membres familiaux à Fil de Vie qui racontera la tragédie en milieu de travail qu’il a vécu.

Samedi 29 mai 2021

De 10 h à 12 h 30 HAA; 10 h 30 à 13 h HAT

Musicothérapie pour le bien-être - Mackenzie Costron, musicothérapeute et thérapeute-conseil agréée

Pour libérer l’avenir, il faut d’abord poser un regard en arrière, car la façon dont on perçoit notre passé influence la façon dont notre avenir se déroulera. Dans cet atelier, vous serez guidé à travers des exercices de réflexion, au son de la musique, pour vous aider à trouver des modèles qui vous ont fait vous sentir bien (et pas si bien) dans un passé récent.

Mackenzie Costron est musicothérapeute agréée auprès de l’Association canadienne des musicothérapeutes et thérapeute-conseil agréé du Nova Scotia College of Counseling Therapists pratiquant dans la région de Halifax, en Nouvelle-Écosse, par le biais de la musicothérapie Find Your Voice. Sa spécialité est la santé mentale, le chagrin, la perte et le deuil auprès des adolescents, des adultes et des personnes âgées.

Quand une tragédie en milieu de travail frappe au domicile - Donna Green, membre familiale

Cet atelier explore l’impact sur toute une famille d’une personne ayant une blessure dévastatrice ou une maladie professionnelle. Nous discuterons des effets vécus progressivement par la famille au retour à la maison de la personne après son accident du travail. Nous parlerons de ce qu’entraîne un changement de rôle pour le conjoint, et des pressions exercées sur le/la blessée/malade et sur ce conjoint. Nous verrons les efforts qu’exige de part et d’autre une blessure/maladie, et leurs effets sur la vie des conjoints. Cet atelier comprendra des discussions de groupe et des échanges, si les gens y sont prédisposés.

Donna Green — Avant sa blessure, Donna était infirmière autorisée dans le plus grand hôpital de la région. Elle avait la carrière qu’elle envisageait depuis son plus jeune âge. Elle vivait le parfait bonheur avec Kevin et ses trois adolescents. En fin d’année, Donna a subi une blessure qui a changé sa vie. Donna partage son récit dans le but d’empêcher que d’autres personnes soient blessées, malades ou tuées dans un accident en milieu de travail. La prévention et l’éducation pour tous, voilà ce que Donna aimerait voir.

Samedi 29 mai 2021

13 h 30 à 16 h HAA; 14 h à 16 h 30 HAT

Comment parler de Fil de Vie à des inconnus - Susan Haldane, directrice des communications et du marketing

Êtes-vous timide ou hésitant quand il s’agit de parler de votre implication à Fil de Vie à des amis, des voisins ou des inconnus? Dans cet atelier, nous parlerons de « l’argumentaire éclair », une formule rapide pour faire passer des messages importants. Ensemble, nous découvrirons ce que vous pouvez dire pour aider à passer le mot à d’autres familles qui pourraient avoir besoin de soutien, ainsi qu’aux bénévoles et partenaires potentiels de Fil de Vie.

Diplômée en journalisme et ancienne journaliste, Susan a travaillé pendant 17 ans dans les domaines des communications, du marketing et du développement de produits et de programmes pour des associations de santé et de sécurité au travail de l’Ontario. Elle s’est jointe à Fil de Vie en 2012 à titre de directrice des communications et du marketing. Susan habite près de North Bay, en Ontario, où elle exploite une ferme avec son mari.

Prendre des vacances loin du chagrin - Karen Simmonds, conseillère et éducatrice certifiée en deuil

Il est difficile de se sortir du chagrin! On peut se sentir dévoré et accablé par les émotions. Au cours de cet atelier, nous chercherons à comprendre le deuil et discuterons des raisons pour lesquelles « faire une pause » est non seulement sain, mais nécessaire dans le parcours de guérison. Nous discuterons de stratégies et d’idées pour vous aider à prendre congé du chagrin.

Karen est une éducatrice certifiée en deuil, une conseillère en deuil et une survivante du cancer dont le parcours personnel et les certifications éducatives ont unifié sa philosophie de « compagnonnage dans le deuil ». Ses enseignements sur le respect et l’honneur à accorder aux besoins multiformes de ceux qui ont vécu une perte sont stimulants; ils ont touché des personnes et des publics partout au Canada. Karen se sent privilégiée de passer ce temps avec vous aujourd’hui.

Samedi 29 mai 2021

De 18 h à 20 h 30 HAA; 18 h 30 à 21 h HAT

Remarquer les préjugés négatifs - Shirley Hickman, directrice générale et Sharon Freeman, coordonnatrice

Notre cerveau est en constante évolution et nous avons la possibilité de tracer de nouvelles voies dans notre réflexion. Apprenez à dire « non » et changez votre cheminement cérébral pour accueillir un état émotionnel positif. On peut créer cet état lorsqu’on est heureux, détendus et intéressés. Partageons nos idées et explorons nos parcours.

Shirley Hickman ne s’attendait jamais à diriger une organisation nationale vouée à aider les personnes touchées par des tragédies du travail. Infirmière de formation, à la fin des années 1990 elle avait le bonheur d’être mariée et d’élever une famille. C’est à ce moment que la tragédie a frappé et que la vie de Shirley et celle de sa famille ont changé à jamais. Depuis, elle s’efforce de faire une différence en matière de santé et de sécurité au travail. En 2003, Shirley a cofondé Fil de Vie. Elle en est actuellement la directrice générale. Shirley est également la fière grand-mère de deux jeunes filles incroyables.

Sharon est impliquée dans Fil de Vie depuis la mort de sa belle-fille Amanda Peat en 2000. Sharon travaille pour Fil de Vie en tant que coordinatrice; elle est aussi une bénévole active dans sa communauté, ainsi qu’à Fil de Vie en tant que membre fondatrice, conférencière et guide familiale bénévole.

Darrin Parkin, clinicien en soins spirituels

« Que veut-on dire quand on dit qu’on est spirituel ou qu’on une spiritualité? Y a-t-il une différence entre la spiritualité et la religion? »

La spiritualité est aussi vieille que l’espèce humaine et peut nous aider à traverser les périodes de crise. Dans cet atelier, nous examinerons la spiritualité dans le monde moderne et à travers les temps anciens, et nous explorerons nos croyances à la suite d’un changement significatif.

Darrin Parkin est le clinicien en soins spirituels à l’Hôpital général de High River; il est au service des patients, résidents, familles et membres du personnel en période de crise sanitaire. Il a été aumônier de fin de vie et de deuil en centre de soins palliatifs, et aumônier de prison pendant de nombreuses années en Alberta, ainsi qu’instructeur au collégial et conférencier.

Dimanche 30 mai 2021

De 10 h à 12 h 30 HAA; 10 h 30 à 13 h HAT

Yoga et soins personnels - Morgan Story, professeure de yoga, praticienne de Reiki, studio Karma Yoga

Joignez-vous à nous le temps d’une douce séance de yoga de guérison; nous bougerons le corps pour libérer les tensions physiques et l’esprit. Nous utiliserons des outils et techniques de guérison qui aident à éliminer les blocages émotionnels et à équilibrer les émotions.

Morgan Story est professeure de yoga certifiée; elle a obtenu sa certification de 500 h au Blue Heron Yoga Studio en 2015. Elle a depuis approfondi sa formation en yoga en suivant des certifications supplémentaires, notamment en Yoga pour aînées, en Reiki niveau 1 et 2, et de nombreux autres ateliers. Elle a récemment ouvert son propre studio de yoga à Guelph, en Ontario, appelé Karma Yoga Studio. Morgan veille aussi à la certification d’instructeurs de yoga au Yoga City Mississauga où elle enseigne des cours sur la méditation, l’Ayurveda et le yoga pour aînés. Elle a une forte passion pour l’autosoin et l’enseigne aux autres.

La vie est un cadeau : trouver le bonheur après une perte - Karen Lapierre Pitts, gestionnaire, soutien aux familles

Le chagrin et le bonheur provoquent souvent des conflits profonds en nous : être heureux après une perte peut ressembler à une bataille intérieure. Pour beaucoup d’entre nous, le mot « bonheur » est désormais difficile à définir. Vivre de nombreuses émotions en même temps lors d’un deuil qui change la vie est normal, mais rend souvent mal à l’aise et fait naître des sentiments contradictoires. Le deuil est un lieu désordonné; une perte importante est douloureuse, difficile et change la vie. Il est normal de lutter contre des sentiments de culpabilité, de colère et d’amertume, mais qu’en est-il de ces moments où l’on devrait ressentir de la joie ou du bonheur? C’est de là que surgit le malaise. Vous vous demandez peut-être : « Serais-je de nouveau heureux? »

Le 9 février 2000, la famille de Karen a souffert d’une tragédie du travail. Karen fait partie de Fil de Vie depuis de nombreuses années; elle est actuellement responsable du soutien aux familles de l’organisation et travaille directement avec elles. Elle est aussi guide familiale et membre du Bureau des conférenciers. Fil de Vie aide les familles touchées par un décès au travail, une blessure dévastatrice ou une maladie professionnelle à guérir. Il travaille actuellement avec plus de 2 700 membres familiaux de partout au Canada. Fil de Vie sensibilise le public et la responsabilité en matière de santé et de sécurité au travail. Sa mission est de diriger et d’inspirer un changement de culture où les blessures et les maladies liées au travail sont moralement, socialement et économiquement inacceptables. Beaucoup de choses ont changé dans la vie de famille de Karen depuis ce jour fatidique.

Dimanche 30 mai 2021

13 h 30 à 16 h HAA; 14 h à 16 h 30 HAT

Écoute ton cœur et non tes oreilles - Shirley Hickman, directrice générale et Kelley Thompson, administratrice

Nous sommes dotés d’une forte sagesse pour améliorer nos relations les plus importantes et pour nous lier avec les gens grâce à l’art de l’écoute. En évitant de laisser la colère, l’anxiété et la peur d’être blessé entraver notre capacité d’écoute, nous pouvons transformer ce qui est à l’intérieur de notre cœur et dans l’espace qui nous entoure.

Shirley Hickman ne s’attendait jamais à diriger une organisation nationale vouée à aider les personnes touchées par des tragédies du travail. Infirmière de formation, à la fin des années 1990 elle avait le bonheur d’être mariée et d’élever une famille. C’est à ce moment que la tragédie a frappé et que la vie de Shirley ainsi que celle de sa famille ont changé à jamais. Depuis, elle s’efforce de faire une différence en matière de santé et de sécurité au travail. En 2003, Shirley a cofondé Fil de Vie et elle en est actuellement la directrice générale. Shirley est également la fière grand-mère de deux jeunes filles incroyables.

Kelley est née et a grandi à London, en Ontario, où elle vit avec son mari et ses deux enfants. Elle travaille comme adjointe administrative au bureau de Fil de Vie à London. Elle est la voix amicale à l’autre bout du fil lorsque vous appelez! Kelley a une formation en gestion de commerce de détail et en formation et, durant ses temps libres, est bénévole auprès des Guides du Canada et du programme des paniers de Noël de l’Armée du Salut à London.

Seulement pour hommes - Darrin Parkin, clinicien en soins spirituels

Les hommes vivent souvent le deuil différemment des femmes, parfois parce qu’on s’attend à ce qu’ils restent « forts » et gardent leurs sentiments pour eux. Malgré cette attente sociale, les hommes ont toujours besoin d’avoir du chagrin et d’exprimer leurs sentiments, généralement dans des contextes sûrs, solidaires et sans jugement. Cet atelier offrira ce type d’environnement aux hommes, soit un cadre sûr pour qu’ils explorent leur vécu sur le deuil et le chagrin, et se soutiennent les uns les autres. Il y aura des questions pour guider la conversation, mais les récits des participants constitueront l’objectif principal de notre temps ensemble.

Darrin Parkin est le clinicien en soins spirituels à l’Hôpital général de High River; il est au service des patients, résidents, familles et membres du personnel en période de crise sanitaire. Il a été aumônier de fin de vie et de deuil en centre de soins palliatifs, et aumônier de prison pendant de nombreuses années en Alberta, ainsi qu’instructeur au collégial et conférencier.

Mais vous n’êtes pas seul. Joignez-vous à d’autres familles vivant une tragédie du travail. Elles vous « comprendront ».

Share