Santé et sécurité : Les visages derrière les statistiques, Kim Labrecque et Fabien Guindon
Fabien Guindon est mort des suites de l’effondrement de la tranchée dans laquelle il travaillait, où il a été complètement enseveli. Lorsque Kim Labrecque, sa femme, est arrivée à l’hôpital et qu’elle a vu une ambulance remplie de boue, elle a su immédiatement ce qui s’était produit. À mesure qu’elle en apprenait sur la façon dont Fabien était mort, Kim ne pouvait rester à rien faire. Elle a canalisé son chagrin en promouvant le changement et en aidant des familles comme la sienne à composer avec leur deuil.

Kim a découvert Fil de Vie en cherchant de l’information sur la façon de mettre sur pied un groupe de soutien au Québec. Fabien Guindon, son mari, était mort enseveli dans une tranchée, et Kim et sa famille se sentaient seuls et à l’abandon dans leur deuil. « Je n’avais personne à qui parler. Personne ne comprenait ce que je vivais. »

Lorsque quelqu’un lui a parlé de Fil de vie, elle est allée vers eux « comme un missile à guidage thermique », raconte-t-elle. « Maintenant, ils m’aident vraiment à réaliser mon rêve d’aider des familles au Québec. »

Kim a organisé des randonnées Un pas pour la vie à Oka et à Montréal, partage son récit comme membre du Bureau des conférenciers, et elle travaille directement auprès d’autres famille comme guide familiale bénévole. Kim a aussi été porte-parole dans le cadre de modifications à des règlements, d’amendes importantes pour violation de la santé et sécurité, et d’utilisation des amendes pour promouvoir la santé et sécurité.

« Je ne peux pas changer ce qui est arrivé, mais je peux faire de mon mieux pour que quelque chose de bon ressorte de la mort de Fabien. »

Pour connaître le récit de Kim et de Fabien, consultez la page 2 du bulletin de l’édition Automne 2010 et dans Forget Me Not, le livre de récits de Fil de Vie offert au www.threadsoflife.ca/fr/forget-me-not.


Vous pouvez aider des familles comme celle de Kim à composer avec l’impact dévastateur d’un décès en milieu de travail ou d’une autre tragédie du travail. Voici comment :

Donnez : Votre don soutiendra directement des familles canadiennes affectées au travail par un décès ou une blessure altérant la vie, ou par une maladie professionnelle.
Choisissez : Privilégiez Fil de Vie comme organisme de bienfaisance de choix.
Devenez bénévole : Prêtez main forte à l’organisation de notre notre randonnée annuelle Un pas pour la vie – voir www.stepsforlife.ca/francais
Relayez l’information : Indiquez aux personnes qui ont besoin d’aide comment la trouver.

Si vous avez vécu un décès traumatisant lié au travail ou une autre tragédie du travail, lisez comment Fil de Vie peut vous aider.

Share